Le référencement, on a déjà entendu parler mais, dans le détail, c’est quoi au juste ?

Le référencement naturel

Le référencement naturel ou organique est une manière d’améliorer la visibilité d’un site internet en optimisant son positionnement dans les résultats Google. Cette optimisation passe par l’intégration de mots clés, l’utilisation du netlinking, l’amélioration de l’ergonomie et de la lisibilité d’une page web, ainsi qu’une multitude d’autres critères analysés par l’algorithme de Google. En fonction de la qualité de ses variables, un site internet obtient une note qui lui permet d’apparaître ou non dans les premières positions du classement naturel Google. La particularité du référencement gratuit est qu’il n’implique aucun partenariat financier entre Google et l’administrateur du site et est strictement basé sur la performance globale du site en fonction des paramètres mesurés. On parle le plus souvent de SEO (Search Engine Optimization) dans le jargon marketing.

Le référencement payant

Le référencement payant ou SEA (Search Engine Advertising) quant à lui, passe par la création de campagnes publicitaires sur les moteurs de recherche. Ces sites internet apparaissent dans les premiers résultats de Google avec la mention « Annonce ». Une campagne optimisée a toutes les chances d’être visible par le plus grand nombre d’internautes qui cherche un mot clé en particulier. L’administrateur d’un site internet alloue ici un budget spécifique à sa campagne en se positionnant sur les mots clés les plus pertinents qui représentent des volumes de recherche importants, afin de maximiser ses chances de porter sa campagne à la réussite. Pour acheter des mots clés, les annonceurs passent par un système d’enchères via Google Ads, la régie publicitaire de Google. Plus l’enchère est importante, plus un site a de chance de se positionner en priorité dans les résultats par rapport à un concurrent. Il existe plusieurs types de campagnes : la campagne Google Ads (où un site internet apparaît avec la mention « Annonce » lors d’une recherche), la campagne display (les publicités apparaissent sous formes de bannières de publicité sur les sites partenaires de Google : Youtube et d’autres sites vendant des espaces publicitaires), la campagne mixte (un mix des deux campagnes) ; ainsi que plusieurs formes de rémunération : coût par clic (CPC), coût par acquisition (CPA) ou coût par mille (CPM).

seo-vs-sea

La différence entre le SEO et le SEA en termes d’avantages et d’inconvénients

Concernant le SEO, l’algorithme de Google attribue un score de qualité aux sites web. Ce qui permet aux sites les mieux notés d’arriver en première page des résultats. Les sites les mieux référencés ont donc le plus de chance d’impacter les internautes et de générer du trafic. Ce trafic est régulier et généralement maintenu par des mises à jour fréquentes sur le site web. Vous bénéficiez en plus de cela, de leads de meilleure qualité dont le taux de fidélisation est plus élevé qu’avec une campagne payante.

Un site bien positionné naturellement inspire plus confiance aux internautes puisqu’il est réputé pour être fiable. En effet, il n’est soumis à aucun accord publicitaire pour gagner en visibilité et possède donc une notoriété légitime.
De plus, l’une de ses plus grandes forces est d’être gratuit, puisque ce type de référencement est conditionné par des optimisations qui demandent un savoir-faire et des compétences techniques.

Cependant on notera que le référencement organique est nettement plus fastidieux que le payant, car il exige un travail beaucoup plus conséquent (optimisations, régularité, suivis, netlinking, richesse de la stratégie de contenus …) pour des résultats visibles sur le long terme. Il ne sera donc inadapté si vous souhaitez une visibilité accrue sur du court terme.

Le SEA quant à lui, s’inscrit dans une démarche d’instantanéité. En effet, à l’inverse du référencement organique, il permet d’augmenter sa visibilité et son trafic immédiatement si la campagne est bien menée (annonces plus qualitatives et compétitives que la concurrence). Vous obtenez donc une place de choix parmi les résultats Google. De plus, la possibilité d’adapter vos campagnes en fonction de la saisonnalité vous permet une flexibilité optimale et des résultats immédiats qui se ressentent sur la visibilité et le trafic généré.

En paramétrant correctement votre campagne, il est possible de cibler seulement le trafic qui vous intéresse et ainsi, d’obtenir des leads qualifiés pour générer un meilleur taux de conversion en perspective. Les outils d’analyse statistiques de Google ads vous permettent d’optimiser toujours plus vos résultats et d’adapter votre budget en conséquence au ROI obtenu.

Les inconvénients les plus notables de ce type de référencement sont sans aucun doute son coût assez élevé et le fait que la campagne disparaisse totalement des résultats du navigateur une fois terminée. En effet, la publicité est éphémère et n’influe pas sur votre visibilité à long terme.

Référencement gratuit ou payant, que choisir ?

Pour optimiser au maximum votre stratégie d’inbound marketing, qui consiste à attirer un prospect sur votre site internet afin de le convertir en client, vous devrez obligatoirement passer par le référencement de votre site web.
La question reste : lequel des deux types de référencement se prête le mieux à votre stratégie de contenus ?

La vérité c’est qu’il n’y a pas de méthode plus ou moins bonne et l’utilisation de ces moyens présente tout deux des avantages comme des inconvénients. Le choix varie donc en fonction de vos objectifs à court ou long terme, de votre volonté de bénéficier de leads fiables et de qualité, ainsi que d’autres critères.

Pour que votre stratégie d’inbound marketing soit concluante et prospère, il est plutôt conseillé de se tourner vers le référencement organique, qui présente des avantages en termes de présence à long terme et d’influence positive sur les internautes. En effet, une étude montre que 70 % des internautes ont tendance à préférer cliquer sur des sites naturels plutôt que ceux qui sont sponsorisés.
Si au contraire vous préférez des résultats rapides sans trop d’efforts à fournir et que vous avez le budget nécessaire, une stratégie de référencement payant sera alors plus adaptée.

Il va sans dire qu’il est possible de cumuler les deux types de référencement pour une utilisation complémentaire. En combinant les avantages des deux, il est possible en effet d’atteindre des résultats pertinents et de combler les failles de chacune des solutions.

Restez au courant des tendances du digital !

Abonnez vous à notre newsletter

Agence Digitale Inwin - Monaco - Nice

Merci de votre inscription, on reste en contact !