La landing page, aussi appelée page d’atterrissage, est la page où les internautes vont arriver après avoir cliqué sur un lien présent soit dans un email que vous leur avez envoyé, soit dans une publicité en ligne (une annonce Google Ads ou une bannière par exemple). C’est donc la première chose que les visiteurs vont voir après avoir vu votre accroche. Voyons comment faire en sorte qu’elle soit réussie.

 

À quoi sert la landing page ?

La page d’atterrissage est déterminante parce qu’elle est le développement de la promesse que vous avez faite dans l’accroche de votre email ou de votre publicité. Elle doit donner envie à l’internaute de réaliser l’action que vous attendez de lui : vous appeler, venir vous voir, vous demander un devis, télécharger un document, remplir un formulaire etc.

En résumé, elle sert principalement à obtenir un maximum de conversion.
 On appelle taux de conversion le rapport entre le nombre de visiteurs qui voient la page et le nombre d’entre eux qui réalisent l’action attendue. Si les internautes visitent votre page sans jamais réaliser la moindre action, vous aurez dépensé de l’énergie, du temps et accessoirement de l’argent pour rien. C’est évidemment particulièrement important dans la cadre de campagnes publicitaires. Le retour sur investissement que vous attendez dépend étroitement de ce taux de conversion.

 

conseil-strategie-digitale

Avant tout : réfléchissez à ce que vous attendez des visiteurs qui vont voir cette page d’atterrissage

 

Connaissez-vous bien vos visiteurs ?

Une des premières question à se poser est une question marketing : qui sont vos prospects, que peuvent-ils attendre de votre entreprise, de ses produits et/ou services ? Google Analytics peut, par exemple, vous permettre de mieux connaître vos clients : où sont-ils ? Qui sont-ils ? Quel est l’équipement qu’ils utilisent pour visiter votre site web (mobile, ordinateur…) ? Comment arrivent-ils sur votre site (référencement naturel ou payant, réseaux sociaux, accès direct…) ? Cette analyse vous permettra d’adapter la rédaction des contenus.

Ensuite, il sera temps de vous demander ce que vous attendez d’eux. Si vous avez un commerce, vous voudrez peut-être augmenter le trafic sur votre point de vente et donc aider vos visiteurs à vous trouver ou à calculer un itinéraire. Si vous avez un site e-commerce, vous souhaitez vendre plus. Si vous êtes une PME, vous voudrez obtenir des lead, c’est à dire des contacts qui rempliront un formulaire. Votre page d’atterrissage devra donc être conçue dans ce but et celui-là seul.

Soignez la mise en avant votre de votre produit ou de votre service

Comme nous l’indiquions plus haut, ne perdez pas de vue que cette landing page constitue la réponse à la promesse que vous avez faite dans votre email ou dans votre publicité. Si l’internante ne trouve pas de réponse adéquat à cette promesse, il passera vite à autre chose : vous serez toujours à un clic de votre concurrent.

C’est la raison pour laquelle vous devez réfléchir aussi aux arguments qui répondront le mieux aux attentes de votre visitorat. Là encore, une réflexion marketing est absolument indispensable pour atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés. Typiquement, vos clients attendent de la sécurité, du confort, un prix ou une promotion, de la nouveauté ou être valorisé avec votre produit et/ou service.
Si, par exemple, votre réponse à une attente de prix est une caractéristique technique parlant de la solidité de votre produit, vous ne répondez pas aux attentes de votre cible et donc vous la perdrez.

https://www.definitions-marketing.com/definition/landing-page/

L’optimisation du design est une part importante de la réussite de votre landing page

Le design et l’ergonomie d’un site sont très importants. Si, en arrivant sur votre site, les couleurs font mal aux yeux, sont mal assorties, cela va vite être gênant. De plus, si l’ergonomie du site n’est pas optimale et que le lecteur s’y perd, il va rapidement fermer l’onglet de votre site.

Pour cela, évitez de multiplier les couleurs, les polices, les tailles de caractères. Trop varier le nombre de couleurs, de polices ou de tailles donne souvent une impression de brouillon.
Il est important que tout soit harmonisé et réponde à une charte graphique cohérente. 2 à 3 couleurs suffisent et il en est de même pour les différentes polices et tailles de caractères. Utilisez des couleurs qui contrastent entre elles : bleu/blanc ou orange/noir par exemple.
Les titres doivent être visibles, mais ils doivent être uniformes entre eux . De plus, sii le titre ne parle pas au lecteur, il n’ira pas plus loin. Cette accroche doit, elle aussi être optimisée.

Optez pour une organisation simplifiée et intuitive dans la page

Simplifiez la vie de vos visiteurs. Les différentes parties de la page doivent être clairement organisées :

  • paragraphe d’accueil
  • promesse
  • arguments sous la forme points très courts
  • éléments de réassurance (voir plus bas)
  • formulaire de contact (le cas échéant)
  • coordonnées

Le formulaire de contact, si vous en utilisez un, doit être facile à remplir et ne pas comporter trop de champs. Prénom, Nom, email, numéro de téléphone suffisent souvent à pouvoir recontacter un client. Son adresse postale n’est que rarement utile. Retenez que plus vous en demandez, moins vous en aurez…
Limiter le besoin de scroller c’est à dire de naviguer de haut en bas dans la page. Il est ainsi primordial d’avoir toutes les informations les plus pertinentes au dessus de la ligne de flottaison : c’est tout ce qui se trouve affiché à l’écran sans avoir à naviguer dans la page.

Soignez votre Call To Action

Le CTA ou Call To Action décrit, la plupart du temps, le bouton sur lequel l’internaute va cliquer pour réaliser l’action que vous attendez de lui : ” Demandez un devis”, “Contactez-nous”, “Achetez maintenant”, “Téléchargez notre catalogue” etc…
Ce bouton doit être placé au dessus de la ligne de flottaison de manière très visible : annoncez rapidement la couleur ! N’ayez pas peur d’effrayer vos visiteurs, ils ont l’habitude d’être sollicité : si la demande est claire et que la promesse est respectée, ils seront plus enclins à réaliser l’action attendue.

Le poids des mots, le choc des photos

Derrière ce slogan très connu se cache une vérité inébranlable : soigner les visuels est extrêmement important pour faire passer votre message. Une photo attire jusqu’à 10 fois plus l’attention que du texte, c’est dire… Choisissez des photos qui ont un lien direct avec ce que vous voulez dire. Faîtes simple et facile à comprendre, restez concret.

Faites attention aussi à ce que les photos soient optimisées pour le web : inutile d’utiliser un fichier supérieur à 1000 pixels de large : ça ralentirait l’affichage de la page inutilement sans pour autant gagner en impact visuel.
Attention aussi à vérifier la provenance de vos images : soit vous disposez des droits d’utilisation, soit vous devez les acheter. Ça vous évitera des déconvenues avec ceux qui en sont propriétaires !

Des aspects techniques incontournables pour votre page d’atterrissage

La part des visiteurs depuis un smartphone ne cesse d’augmenter. Dans certains secteurs d’activité comme l’immobilier, le tourisme ou l’automobile, ils sont déjà majoritaires. Il est donc absolument primordial de concevoir la page d’atterrissage en tenant compte de cet état de fait. Votre page doit s’afficher impeccablement sur un petit écran.
Mieux encore, il est indispensable que l’ergonomie générale de la page soit prévue pour une navigation avec le pouce : si un internaute est obligé d’utiliser les deux mains pour naviguer dans la page ou zoomer sur une partie illisible, vous avez échoué dans cette étape délicate. Profitez-en, enfin, pour tirer partie des fonctionnalités offertes par la lecture sur smartphone : insérez, si c’est utile, un bouton qui compose automatiquement votre numéro de téléphone : c’est très pratique pour l’utilisateur !

 

reassurance-landing-page

Gagnez la confiance de vos visiteurs

Prouver à vos visiteurs qu’ils peuvent vous faire confiance en ajoutant ce qu’on appelle des éléments de réassurance :

  • Les témoignages : vous avez déjà des clients ? Très bien, demandez-leur leur avis. Restez authentiques dans la retranscription. Tout ne peut pas être tout rose. Si vous pouvez laisser un nom et une photo. Cela procurera un sentiment de proximité et d’assurance pour vos futurs clients.
  • Les certifications, les attestations : si vous pouvez justifier d’une certification quelconque, indiquez-le ! Cela rassure les prospects de savoir que vous avez obtenu une certification ISO ou un agrément par exemple
  • Votre équipe vous encre dans la vraie vie. Montrer une cohérence dans les photos et de montrer la sympathie des personnes. Les futurs clients veulent voir les sourires des personnes qui seront à leur disposition.

Faîtes différents tests pour trouver la bonne formule pour une landing page efficace

Il est tout à fait possible, malgré tout le soin que vous apporterez et tous les efforts que vous aurez fait, que le taux de conversion ne soit pas satisfaisant. Dans ce cas, il est fortement recommandé de mettre en ligne plusieurs versions de landing page. En effet, varier les messages, les images et le contenu de vos pages d’atterrissage pourra vous permettre d’identifier celle qui fonctionne le mieux. On ne le sait jamais à l’avance.

Une fois que la page d’atterrissage la plus performante identifiée, vous pourrez la dupliquer pour présenter les autres produits et/ou services de votre entreprise à moins que votre audience ne soit très hétérogène. Dans ce cas, il faudra à nouveau passer par cette phase de test très bénéfique.

Vous vous posez des questions sur votre stratégie digitale, sur les outils que vous pourriez utiliser ou sur les moyens à mettre en oeuvre pour atteindre vos objectifs ? Contactez-nous pour en discuter !