Si vous êtes blogueur ou en charge du marketing pour votre entreprise, vous vous intéressez sûrement aux performances de votre site web et utilisez donc sûrement Google Analytics afin de mesurer votre progression et adapter votre stratégie webmarketing. L’évolution du volume de trafic entrant est sans doute parmi les indicateurs les plus surveillés. C’est en effet le socle de l’ « inbound marketing ». Cette méthodologie en entonnoir permet d’obtenir davantage de visiteurs, donc plus de leads, donc plus de clients. Déployer une stratégie de longue traine peut être pertinente pour faire émerger votre site Internet sur des requêtes plus ciblées, mais qui convertissent plus. Voyons pourquoi et comment

La longue traine passe par l’optimisation des mots clés

Bien connue des professionnels du SEO (Search Engine Optimisation), la longue traine est une stratégie d’optimisation de mots clés. Constitué de 3 mots ou plus, l’idée et d’optimiser son positionnement sur des requêtes complexes. Les mots clés sont le cœur de votre stratégie digitale car ils sont les portes d’entrée de votre site. Les internautes recherchant une information sur Google, effectuent une requête composée de mots-clés spécifiques correspondant à des milliers, voire des millions de résultats hiérarchisés par ordre de pertinence. Votre objectif marketing est donc de vous placer parmi les résultats d’une requête correspondant à votre secteur d’activité. Certains mots-clés sont bien sûr plus populaires que d’autres et c’est là qu’intervient la stratégie de la longue traine : au lieu de cibler des requêtes courtes et donc forcément très concurrentiels, il vous faudra toucher vos prospects via des mots-clés plus précis.

stratégie-longue-traine

Quels sont les avantages de l’optimisation des requêtes de longue traine ?

Comme vous allez le découvrir, les avantages à tirer partie de la longue traine en référencement naturel sont nombreux. Une meilleure visibilité globale du site, un meilleur engagement, de meilleures performances globales. Voyons cela dans le détail…

Augmentation du trafic

La stratégie dite « long tail » en anglais, a pour but de positionner des requêtes à faible concurrence. Il s’agit de demandes précises peu formulées par les internautes. Celles-ci utilisent plus de deux mots-clés produisant individuellement un faible trafic, contrairement aux mots-clés génériques plus populaires. L’ensemble de ces mots-clés annexes permet de produire 80% du trafic d’un site, alors que 20% des requêtes les plus courantes (courte traîne) figurent dans le « top des recherches ». En fonction de votre secteur d’activité, la longue traîne produira un impact plus ou moins important sur le référencement naturel de votre site.

Amélioration du taux de conversion

En plus de générer davantage de trafic, la longue traîne permet également d’obtenir un meilleur taux de conversion. Le trafic étant, en effet, plus qualifié grâce à ces requêtes ciblées, les visiteurs naviguant sur votre site trouveront plus facilement, dans le cas par exemple d’une boutique en ligne, le produit qu’ils recherchent. Ces internautes se sentiront en conséquence davantage impliqués dans le processus d’achat. Les résultats de leur recherche étant sensé correspondre à ce qu’ils cherchent, ils passeront à l’acte plus facilement et ce, quelque soit ce que vous attendez d’eux : acheter, remplir un formulaire, venir vous voir ou vous appeler…

Meilleure visibilité dans les moteurs de recherche

Grâce à la longue traîne, les faibles volumes de recherche des mots-clés sur lesquels se positionne votre site, permettra à celui-ci d’être plus visible sur Google. Les locutions de longues traînes sont peu concurrencées. Cet avantage conférera autorité et légitimité à votre site si celui-ci parvient à figurer parmi les premiers résultats. Pour une campagne de référencement payant ou en anglais, SEA (Search Engine Advertising), vous pouvez tout aussi bien choisir de cibler la longue traîne afin d’obtenir davantage de clics. Sachant de le premier résultat de la première page de Google accapare à lui tout seul plus de 60% des clics, cela doit être un but à atteindre pour vos requêtes complexes.

longue-traine-seo

La recherche vocale et la longue traîne

Depuis l’arrivée des smartphones, la recherche vocale a instauré une nouvelle façon de chercher l’information et semble dessiner l’avenir du référencement naturel. En 2015, 60% des Américains utilisaient déjà cette fonctionnalité. Faisant appel à un langage naturel, la recherche vocale est proche de la recherche conversationnelle, puisque les internautes réalisent leurs recherches sous forme de question. Dans ce cas, ce sont des phrases longues et complexes qui se composent de 4 mots-clés en moyenne par recherche vocale. D’après cette étude, le nombre de mots-clés énoncés a tendance à augmenter. Il apparaît donc dorénavant nécessaire d’axer le contenu des articles autour d’expressions de longues traînes.
En particulier, les questions sont de plus en plus fréquentes dans les recherches des internautes. Il est important d’en tenir compte. Vous avez d’ailleurs surement remarqué que l’affichage des résultats de recherche ont évolué depuis fin 2017 pour indiquer aussi les PAA : les People Also Ask (les gens demandent aussi…).

En conclusion, si vous désirez augmenter significativement la visibilité de votre site dans les résultats des moteurs de recherche et obtenir ainsi un meilleur ROI (Retour sur Investissement), vous devez vous attacher à travailler sur une base lexicale solide en mettant en place une stratégie de référencement naturel basée sur la longue traîne en particulier si vous évoluez dans un secteur d’activité fortement concurrentiel..