Depuis la fin 2017 en France, le nombre de requêtes tapées dans Google sur mobile est supérieur au nombre tapé sur ordinateur. La progression de la consultation de site Internet suit la même progression et cela ne fait aucun doute : le mobile sera très vite le premier moyen de se connecter à Internet. Il est donc tout à fait raisonnable d’envisager une refonte de son site Internet en “Mobile First” c’est à dire en développant une version mobile d’abord pour, ensuite, l’adapter à des écrans plus grands. Pour aller plus loin et pour certains secteurs d’activité, vous pourriez même être tenté de réfléchir au développement d’une application mobile. Mais comment s’y prendre ? Que sont les applications Web, hybrides et natives ? Plus important encore, quel est le type d’application approprié pour vous et votre audience dans un monde où les solutions sont de plus en plus orientées mobile first ?

Application Native, hybride ou web, que choisir ?

Quand on parle de développement d’applications, on parle généralement de développement mobile. Cela inclut les smartphones et les tablettes. Pour la plupart, les appareils mobiles fonctionnent sur iOS et Android. A fin 2017, ce dernier contrôle environ 79% du marché des systèmes d’exploitation mobiles en France, et Apple détient les 20 autres pourcent.
iOS est développé et pris en charge par Apple et est utilisé uniquement sur leurs propres équipements : iPhone et iPad. En d’autres termes, Apple contrôle à la fois le matériel et le logiciel.
Android est développé et supporté par un autre GAFAM : Google. Il est souvent considéré comme une plateforme plus ouverte par rapport à Apple.
Maintenant que nous avons vu quelques bases, découvrons ce que sont les applications mobiles web, natives et hybrides, ainsi que leurs avantages et inconvénients.

application-mobile

Application mobile Web

Une application Web est une application qui est accessible via un navigateur Web sur un réseau tel que l’Internet.
Alors, comment est-ce différent d’un site Web ? La différence est subjective : un site Internet est généralement simplement informatif tandis qu’une application web fournit des fonctionnalités plus avancées. Par exemple, Wikipedia est un site Web ; il fournit des informations. Facebook est une application web.

Avantages et inconvénients des applications web

Les applications Web n’ont pas besoin d’être téléchargées comme le font les applications mobiles disponibles sur les stores. Les applications Web se chargent dans des navigateurs comme Chrome, Safari ou Firefox et n’occupent pas de mémoire ou de stockage sur l’appareil de l’utilisateur.
Le développement d’une application Web peut être simple et rapide. C’est souvent un bon moyen de tester une idée avant d’investir dans le développement mobile d’une application. Cependant, leur simplicité est également leur inconvénient, car les fonctionnalités proposées sont souvent moins étoffées que celles disponibles dans les applications mobiles. Autre inconvénient : autant une application mobile n’a pas besoin de connexion pour fonctionner, une application web quant à elle, nécessite impérativement de pouvoir avoir accès à Internet pour s’afficher.

Application mobile native

Les applications natives sont ce à quoi vous pensez normalement lorsque vous entendez « application mobile ». La majorité des applications sur votre appareil mobile sont des applications natives.
Contrairement aux applications Web écrites principalement en JavaScript, les applications natives sont écrites dans des langues acceptées par la plateforme. Par exemple, Swift ou Objective-C est utilisé pour écrire des applications natives pour les produits Apple. Java est utilisé pour écrire des applications natives pour les produits qui utilisent le système d’exploitation de Google.

Avantages d’une application native

Pourquoi la plupart des applications sont-elles natives ? La raison est que les applications natives ont un certain nombre d’avantages significatifs par rapport aux alternatives.
Les applications natives offrent aux utilisateurs, l’expérience la plus rapide, la plus fiable et la plus réactive. Les applications natives rendent facile l’usage de la caméra, du microphone, l’accéléromètre et autres. Les applications natives peuvent aussi permettre l’utilisation des notifications, alertant les utilisateurs lorsque leur attention est requise dans l’application.

Inconvénients d’une application mobile native

Les applications de l’une des deux populaires plateformes ne fonctionneront pas sur l’autre et vice versa, vous devrez donc travailler avec différentes bases de code pour chaque plateforme que vous choisissez de créer. Les applications natives coûtent généralement plus cher à réaliser que les autres applications, web ou hybrides. Essentiellement pour des questions de compétences et de performances, la plupart des développeurs se spécialisent dans l’une des deux plateformes. La création d’une application sur les deux plates-formes nécessitera donc deux développeurs (ou équipes), ce qui ajoute du temps et de l’argent.

Les applications mobiles hybrides

Si une application native et une application Web avaient un enfant, ce serait une application hybride. Vous l’installez comme la première, mais c’est en fait une application web à l’intérieur.

Avantages d’une application mobile hybride

Tous les avantages des applications hybrides découlent du fait qu’au lieu de créer deux applications, vous créez une application et que vous la modifiez un peu pour qu’elle fonctionne sur les deux plates-formes. De plus, les développeurs d’applications hybrides sont souvent moins chers que les développeurs natifs. Vous économisez du temps et de l’argent.
Les applications hybrides sont plus faciles à adapter à une autre plateforme. Une fois que vous les avez construites pour une plateforme, vous pouvez lancer sur une autre tout en gardant l’accès aux fonctionnalités de l’appareil.

Les inconvénients d’une application hybride

La performance est probablement le plus grand désavantage des applications hybrides. La performance des applications hybrides est inférieure à celle des applications natives. De plus, pour que votre application hybride fonctionne correctement sur chaque plateforme, il faut généralement beaucoup de travail. Dans certaines situations, le coût total peut devenir comparable à celui des applications entièrement natives, ce qui rend les avantages en termes de coûts négligeables. Enfin, tenant compte du fait que les utilisateurs d’Apple IOS et de Google Android ont tendance à être très fidèles à leurs plates-formes, et parce qu’ils les utilisent depuis des années, ils sont habitués à la façon dont les choses fonctionnent dans les applications natives, quand les enjeux sont importants, il est donc souvent préférable de développer des applications natives dédiées au deux plateformes pour améliorer l’expérience utilisateur et éviter les défauts (bugs, ralentissement etc.).

Nous vous avons fourni une liste des avantages et des inconvénients des applications mobiles Web, natives et hybrides. Mais comment choisir celle qui vous convient le mieux ? Pour résumer tout ce qui a été dit plus haut, il ressort que lors du choix d’un type d’application pour un projet orienté mobile first, il faut faire attention aux critères suivants : les besoins de votre application, la performance, les interfaces graphiques voulues, le temps de développement, le budget prévu pour les développeurs etc…

Vous aussi, vous ensisagez une refonte de votre site web en “Mobile First” ?

Contactez-nous !