La question n’était pas de savoir si, la question était de savoir quand… Quand est-ce que la navigation mobile allait-elle supplanter celle des ordinateurs ?

Au niveau mondial, la navigation mobile supplante celle depuis un ordinateur.

navigation-mobile-2016En France, 70% des internautes conservent une préférence à l’ordinateur, mais ce chiffre ne fait que baisser et le moment où la navigation mobile deviendra majoritaire arrivera vite. Les raisons à cela sont assez simples : le lancement de l’iPhone en 2007 a littéralement révolutionné la manière dont on utilisait, jusque là, un téléphone mobile. Le grand écran tactile d’une part, la puissance de calcul d’autre part et les réseaux mobiles de plus en plus rapide ont permis à la majorité des utilisateurs de se connecter à Internet en mobilité dans de bonnes conditions de confort. Les grands constructeurs de terminaux d’une part et les opérateurs de téléphonie mobile sont donc pour l’essentiel, les grands artisans de cette révolution numérique.

Avec Internet sur le mobile, les usages ont été bouleversés

Il y a 10 ans, un téléphone mobile servait à… téléphoner et, accessoirement, envoyer des SMS ou des MMS ! La navigation mobile a radicalement changé notre manière de consommer Internet : la navigation sur mobile n’a donc, depuis, jamais cessé de s’enrichir de nouvelles fonctionnalités et nouveaux services. Qui aurait imaginé il n’y a ne serait-ce que 10 ans que sur un même terminal, nous pourrions lire de la musique ou des vidéos, être guidé par un GPS en 3D, poster un commentaire sur Facebook, partager une photo sur Instagram et répondre à un ami par mail et tout ça, en même temps ou presque ?

L’ergonomie et l’expérience utilisateur doivent évoluer sur mobile

navigation-mobile-ergonomieCette nouvelle donne apporte son lot de contraintes pour les développeurs de sites web. En effet, la manière dont on navigue sur un site Internet est très différente avec ses doigts sur une vitre ! Les interactions sont différentes et les besoins aussi. Le travail sur l’UI (User Interface) et surtout UX design (l’Expérience Utilisateur) est très important pour que l’internaute ne se perde pas et pour que les gestes soient naturels. Il en va de la performance générale du site web et de son taux de conversion (ratio entre nombre de visiteurs et nombre d’actions : achat, demande de devis etc…). Que ce soit pour un site vitrine et encore plus pour un site d’e-commerce, l’UX est un des éléments clés qui conditionne le ROI de manière très étroite. A ce jour, les sites web les plus avancés sont en fait des PWA pour Progressive Web App : un outil un peu hybride à mi-chemin entre le site Internet version mobile et l’application installée sur le smartphone.

Certains secteurs d’activité commencent à réfléchir au Mobile First

Quand on s’intéresse aux habitudes des internautes, on se rend vite compte qu’au delà des chiffres cités en introduction, certains secteurs d’activités sont très en avance en terme de navigation mobile. L’immobilier est l’un d’entre eux : quand on cherche un logement, on le cherche d’abord avec son mobile avec des applications dédiées faites par les grands acteurs nationaux (SeLoger, Logic Immo etc…) et aussi via de simples recherches sur Google : « achat maison cannes », « location appartement Nice ». Il n’est donc pas surprenant que les professionnels commencent à s’intéresser sérieusement à refondre leur site web en commençant par la version mobile qui sera, ensuite, déclinée au format tablette et ordinateurs fixes. Le travail du designer est donc très important pour, dès la genèse du projet, trouver les meilleures pratiques afin que la navigation reste fluide.

Google va bientôt basculer ses services en donnant la priorité à la navigation mobile

navigation-mobile-test-googleAnnoncée dès la fin 2016, la volonté de Google de donner la priorité aux sites Internet compatibles mobile se précise : parmi les critères qui vont prendre du poids en 2017 dans l’affichage des résultats de recherche dans Google, il faut compter la sécurisation des sites Internet avec le protocole https et la version « mobile friendly » du site web. Il ne serait pas étonnant que les sites internet qui ne sont pas compatibles se voient sanctionnés à une échéance assez brève avec pour conséquence immédiate, la descente de certains sites dans les pages de résultats de recherche de Google (par exemple, un site internet affiché en 3ème position pourrait se retrouver sur la deuxième page) . Pour preuve de ce changement à venir, l’outil Test My Site a été récemment actualisé pour permettre de vérifier qu’un site Internet dispose d’une version mobile optimisée en termes d’interface, de design, de contenu, de performance d’affichage, de vitesse etc…

 

Votre site Internet n’est pas encore optimisé pour la navigation mobile, vous ne disposez pas de version Responsive Design de vote site web ?

 

Contactez-nous maintenant !
Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Vous avez aimé cet article : partagez-le :)